La charte de l’AFDB

Le présent texte est le résultat de la réflexion d’une dizaine de femmes engagées depuis juin 2007 dans la création de l’Association Francophone des Doulas de Belgique (AFDB). Cette Charte pourra évoluer au cours du temps (forme, détails mineurs) mais ses fondements seront conservés. En effet, elle développe les principes de base de notre projet.

En étant membre de l’AFDB, la doula s’engage à respecter les principes suivants :

  • La doula accompagne les parents dans la continuité en les soutenant dans leur cheminement et dans la recherche d’information. Elle a pour vocation de renforcer leur confiance en eux et leur sentiment de compétence envers leur bébé. Tout au long de l’accompagnement elle veille à s’abstenir de jugement. Elle respecte dans tous les cas les décisions de la femme, du couple. Elle ne s’apparente pas à un coach qui dicterait ce qu’ils doivent faire ou non. Elle ne précède donc pas la demande des parents et ne cherche pas à les orienter selon ses propres convictions. Son rôle consiste à fournir un soutien et un espace sécurisant sans jugement afin de permettre à la maman et au couple d’évoluer sur leur propre chemin.
  • La doula s’engage au secret professionnel et au respect de l’anonymat des personnes qu’elle accompagne.
  • La doula informe clairement les parents sur sa formation et son expérience et veille à les orienter vers les professionnels ou associations appropriés s’ils présentent des besoins qui dépassent le cadre de ses compétences de doula.
  • L’accompagnement par une doula est strictement non médical. Elle ne remplace ni la sage-femme ni le gynécologue et ne pose aucun acte médical. Elle n’accompagne dès lors pas les mères/couples qui ne seraient pas suivis par une sage-femme ou un médecin. Elle ne peut être présente à l’accouchement sans qu’une sage-femme ou un médecin ne soit présent ou ne soit averti de la mise en route du travail ; elle n’accompagne donc jamais d’accouchement non assisté (ANA).
  • L’accompagnement par une doula est non thérapeutique et non paramédical. Si par ailleurs, la doula a une pratique de thérapeute ou de développement personnel (non thérapeutique), elle s’engage à clairement distinguer son activité de doula de celle de ses autres pratiques. La doula s’engage à n’utiliser aucun de ses outils dans sa pratique de doula.
  • Néanmoins, certaines pratiques peuvent être compatibles avec l’accompagnement d’une doula du moment qu’il soit bien stipulé auprès des parents que le conseil donné est celui du professionnel en la matière et non de la seule doula : nutrithérapie, aromathérapie, hypnonaissance, méthode Bonapace, ballon de naissance, sophrologie, haptonomie, conseils en fleurs de Bach, AMA, préparation affective à la naissance, massage bébé, portage.
  • Lors des rencontres prénatales, la doula encourage les parents à s’informer et à poser des questions aux professionnels de la santé qui assurent leur suivi, à leur exprimer les souhaits et inquiétudes qu’ils ont face à la naissance. La doula invite les parents à définir leur projet de naissance et à le partager avec le corps médical.
  • Lors de l’accouchement, la doula veille à installer un climat de confiance entre les parents et les professionnels médicaux. En toute circonstance, elle réconforte les parents et les aide à rester acteurs de la naissance de leur enfant ; elle ne remplace pas les parents dans leurs échanges avec l’équipe médicale mais dans certains cas elle peut être amenée à intervenir comme leur médiateur ou porte-parole (maman solo, parents en perte de confiance ou de repères,…).
  • La doula s’engage à assurer la continuité de son accompagnement auprès des parents et veille à les orienter vers une consœur en cas d’empêchement majeur.
  • La doula travaille dans le respect des compétences de chacun des professionnels qu’elle est amenée à rencontrer et cherche à créer un lien de confiance entre tous les intervenants médicaux et sociaux, en gardant toujours à l’esprit le bénéfice des parents.
  • La doula s’engage à effectuer dans les délais prescrits les différentes étapes du processus de formationvalidé par AFDB.
  • La doula s’engage à se former en permanence (stages, ateliers, conférences, lectures) et à questionner régulièrement sa pratique et ses acquis. Elle fait preuve d’introspection afin de repérer les moments où ses propres inquiétudes, attentes ou préjugés interfèrent dans son travail.
  • La doula s’engage à assister régulièrement aux réunions de l’AFDB, à participer aux journées d’intervision/supervision organisées par l’association et à contribuer, dans la mesure de ses possibilités, à son fonctionnement.
  • La doula est solidaire de ses consœurs, prête au soutien mutuel, à la mise en commun de ses expériences et au partage de ses acquis.
  • La doula s’engage à respecter les tarifs dans la moyenne demandée par l’AFDB. Pour l’année 2011, les tarifs horaires sont de minimum 30€/h à maximum 50€/h tout en gardant la liberté d’adapter ses prix aux éventuelles difficultés financières des parents. Elle s’engage à travailler de manière déclarée dans le respect de la législation.
  • La doula s’engage à consulter l’AFDB préalablement à tout contact officiel avec les médias ou avec des institutions et leurs représentants (ONE, hôpitaux, responsables politiques, … )

Malgré tout le soin apporté à la clarification de ces principes auprès de ses membres, l’Association Francophone des Doulas de Belgique (AFDB) ne pourra être tenue pour responsable en cas de « dérive » de l’un des signataires de la charte. Il appartient en effet à chacun de veiller au respect de ces principes fondateurs dans la pratique de la doula contactée, qui est seule responsable de sa pratique. Néanmoins, en cas de non respect de ce code de pratique par une doula membre de l’association, l’AFDB se réserve le droit de lui supprimer son statut de membre et de rayer son nom de l’annuaire.

Le collectif AFDB

Publié pour la première fois le 07 mars 2008 par l’Association Francophone des Doulas de Belgique.


Nom :
Prénom :
Adresse :
Mail :
Téléphone :

Je m’engage à respecter les principes de la charte ci-dessus dans ma pratique de doula.
Date :
Signature :